• Yacht à vendre
  • Location Yacht

Français

Combien consomme un yacht ?

Il y a quelques semaines de cela, nous nous étions interrogés sur le coût de l’entretien d’un yacht ; aussi pour aller plus loin sur ce point, nous avons souhaité nous intéresser tout particulièrement à sa consommation en carburant car il est vrai que ce poste de dépense peut vite devenir important. Aussi, en tant que broker de yachts de luxe, CSO Yachts vous présente les différents éléments à connaître pour faire son choix de bateau en toute transparence.

Quels sont les critères d’importance pour estimer la consommation d’un yacht ?

Les bateaux de luxe que sont les yachts, à l’instar des voitures, consomment plus ou moins de carburant en fonction de certains facteurs. Aussi pour vous aider et vous permettre de faire votre choix en toute sérénité, CSO Yachts vous propose de les découvrir ; en d’autres termes, grâce à ces critères de sélection, vous pourrez faire cette acquisition en toute connaissance de cause :

– Le type de yacht : il s’agit certes d’un critère évident quand on cherche à savoir combien consomme un yacht mais que l’on ne doit pas négliger. En effet, selon le type de yacht que vous choisirez (à moteur ou à voile) sa consommation ne sera pas la même : un yacht à voiles peut se propulser grâce au vent (les moteurs viennent en soutien en cas de faible houle) alors qu’un bateau à moteur aura nécessairement besoin de ses moteurs pour naviguer. 

– La motorisation : un autre facteur d’importance pour déterminer combien consomme un yacht est la puissance de ses moteurs. Plus le moteur est gros, plus il demandera du carburant pour l’alimenter.

– Le poids et la taille du yacht : par exemple, on estime qu’en moyenne la consommation d’un yacht de 70 mètres de long est d’environ 500 litres de diesel par heure (de ce fait, vous devez compter un budget annuel de carburant de près de 400 000 $). Pour résumer, plus le navire est gros et grand, plus il a besoin de carburant pour fonctionner (si vous êtes à la recherche d’un yacht plus sobre énergétiquement, vous opterez pour un modèle de plus petite taille : nos agents pourront vous conseiller à ce sujet).

– La vitesse de navigation : gardez en tête que plus la vitesse du navire augmente, plus sa consommation aussi.

– L’entretien : on n’y pense pas suffisamment mais un bateau et un moteur mal entretenus auront tendance à consommer davantage. C’est pourquoi, en tant que broker de luxe, nous vous conseillons vivement de veiller au respect des consignes de maintenance fournies par le constructeur pour garantir des performances et une longévité optimales à votre yacht.

– Le type de coque: déplacement, semi-déplacement, planante.

Les réservoirs de carburant : un critère primordial pour déterminer l’autonomie de votre yacht

Les réservoirs quant à eux déterminent la portée ou l’autonomie de votre bateau. Ainsi, en disposant de grands réservoirs, votre yacht aura une autonomie plus importante en mer et vous permettra donc d’effectuer de plus grandes traversées sans avoir à vous soucier d’effectuer le plein. Cet aspect ne doit donc pas être décorrélé de la question “ combien consomme un yacht ? ” car cela vous évitera de nombreux aller-retour au port pour remplir vos réservoirs en carburant.

À noter que la plupart des yachts mesurant plus de 40 mètres de long disposent d’une autonomie de croisière équivalente à celle d’une traversée transatlantique, soit environ 3 000 milles. 

Comment calculer la consommation de votre navire ?

Comme n’importe quel autre véhicule, il est indispensable d’estimer la consommation en carburant de votre yacht pour non seulement planifier un voyage mais aussi prévoir le coût annuel que cela va représenter pour votre portefeuille. 

Le calcul se fait en Litre par Mile nautique et est référencé par un essai en mer où le nombre de litres est divisé par la distance parcourue. De manière générale, on estime que la consommation en carburant d’un bateau essence correspond à peu près au tiers et, dans le cas d’un bateau diesel au cinquième, de la puissance maximale de son moteur. 

Néanmoins, bien entendu, il ne s’agit que d’un calcul estimatif puisque d’autres facteurs tels que la force du vent et des courants ou encore le fonctionnement de certains équipements (climatisation, piscine…) vont impacter considérablement cette consommation. 

Quel est le carburant utilisé par un yacht ?

Dans la majorité des cas, les yachts, mega yachts et autres superyachts fonctionnent à l’aide d’une motorisation diesel. Il ne s’agit pas d’un carburant standard tel qu’on peut le trouver dans les stations service traditionnelles mais bel et bien d’une énergie spécifique : en l’occurrence un diesel marine léger de couleur bleue. Il comporte au moins 0,1% de soufre et ses caractéristiques de tenue au froid varient en fonction de la saison.

Combien consomme un yacht ? CSO Yachts à votre service !

On le voit au prix d’achat du yacht, les frais annexes d’équipage, d’entretien et de consommation qui s’ajoutent ne doivent pas être négligés et même pris en compte au moment de votre acquisition ! En effet, pour les bateaux les plus grands, ils peuvent représenter plusieurs millions d’euros par an.

Aussi, afin de devenir propriétaire en toute tranquillité, notre équipe est là pour vous conseiller. Ensemble, nous étudierons et définirons attentivement vos critères de recherche pour dénicher, dans le monde entier, le yacht le plus à même de vous satisfaire. 

En tant que spécialiste de ce secteur, nous en maîtrisons parfaitement ces différents aspects et nous pourrons donc estimer le plus justement le coût annuel de votre future propriété ! Soyez-en certain, avec CSO Yachts, vous ne serez jamais seul. 

Vous souhaitez vous lancer dans l’achat d’un yacht ou d’un superyacht ? Découvrez nos offres de yachts de luxe à vendre ici. Parmi nos yachts disponibles à l’achat, figure le yacht Eclipse ; ce Feadship, d’une longueur de 43 mètres et doté de deux unités de moteur de 775 hp (Caterpillar 3508), se caractérise par une décoration sobre et élégante que l’on doit au célèbre designer Terence Disdale. Grâce à ses six cabines, il vous permettra d’accueillir jusqu’à 12 personnes avec tout le confort nécessaire ! Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter !

Le blog de Nautal | Toute l'information autour de la location de bateau

  • Conseils de navigation

Quelle est la consommation en carburant des différents types de bateaux ?

  • 8 septembre 2023

consommation essence yacht

Partager la publication "Quelle est la consommation en carburant des différents types de bateaux ?"

En consultant les annonces, vous vous rendez compte que, dans la grande majorité des cas, c’est au loueur de payer l’essence. Il est donc important de s’intéresser à cette donnée avant d’embarquer.  À noter toutefois : chaque bateau est différent et la consommation d’essence d’un bateau dépend de nombreux facteurs. 

Ce qu’il faut savoir

Sachez qu’il existe 4 grands types de carburants pour les bateaux :

  • Le fuel soute² utilisé par les grands navires de commerce ;
  • Le gazole pêche (GOP) pour les bateaux professionnels dédiés à la pêche ;
  • Le Diesel Marine Léger (DML) pour les bateaux de plaisance ;
  • L’essence bleue SP98 pour les bateaux qui disposent d’une motorisation à essence.

Ce qu’il faut savoir : à pleine puissance, un moteur essence consomme environ 1/3 de sa puissance (en litres/heure) tandis qu’un moteur turbo diesel en consomme environ 1/5 e . Ce qui correspond à une moyenne de 34 litres/heure pour un moteur essence 4 temps 100 CV et 20 litres/heure en moyenne pour un moteur turbodiesel 100 CV.

Cependant, en baissant la puissance et en naviguant à 2/3 de la vitesse maximale de votre bateau, il est possible de diminuer de moitié la consommation de carburant.

Voici quelques exemples concrets observés pour illustrer cela :

  • Jeanneau NC-11  : 26 litres/heures de gasoil en moyenne (2×200 CV) ;
  • Antares 36  : 80 litres/heures de gasoil en moyenne (2×300 CV) ;
  • Antares 13.80  : 5 litres/heure de gasoil en moyenne (2x480CV).

consommation essence yacht

Vous l’avez compris : en fonction de la vitesse du bateau, la consommation moyenne peut baisser drastiquement. Et il est assez rare de rester constamment à pleine puissance.

De plus, il faut aussi savoir que la baisse en consommation de carburant d’un bateau avec un moteur diesel lorsque vous diminuez la vitesse sera plus rapide que celle d’un bateau avec un moteur essence. 

Ceci étant dit, comme nous l’avons précisé en préambule, la consommation du bateau dépend aussi bien de sa vitesse que de son poids. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un yacht consommera toujours plus qu’un catamaran. 

La consommation en essence pour chaque type de bateau

Pour être sûr de choisir le bon bateau lors de votre périple, voici quelques données à prendre en compte :

  • Consommation d’un yacht  : entre 90 litres/heure de diesel (pour le yacht Prestige 36) et 500 litres/heure de diesel (pour un yacht de 71 mètres de long) ;
  • Consommation d’une péniche  : 15 litres/heure de gasoil pour une péniche de 30 mètres de long ;
  • Consommation d’un catamaran  : entre 3,50 et 30 litres/heure et par passager pour des bateaux entre 11 et 36 mètres ;
  • Consommation d’un jet ski  : 10 litres/heure pour un appareil de 160 CV. 

consommation essence yacht

Vous avez besoin de plus de conseils de navigation ? Vous voulez en savoir plus sur le permis bateau en France et à l’étranger , sur la location d’une péniche sur le Canal du Midi ou plutôt la location d’un bateau à Cannes   ?

Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions

' src=

  • Destinations & Itinéraires

Route des Grenadines en 10 jours au départ de Martinique

  • 1 septembre 2023

consommation essence yacht

Une semaine en Alsace : les villes à absolument visiter lors de vos vacances

  • 22 septembre 2023

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Input your search keywords and press Enter.

Club Sea Ray

  • Search forums

Follow along with the video below to see how to install our site as a web app on your home screen.

Note: This feature currently requires accessing the site using the built-in Safari browser.

  • Sea Ray Boats
  • Sport Yachts/Yachts

Fuel Consumption and Range for 39/40 MY

  • Thread starter Markdd
  • Start date Jan 2, 2016

consommation essence yacht

  • Jan 2, 2016

Happy New Year All First post on the site as my wife and I are considering purchasing either the 400 MY or the 480 MY with the intention of completing the Great Loop and some cruising the Bahamas, So for this reason we had considered the 480 MY as it has very good fuel capacity at 500 Gallons and for slow cruising we have found that owners are getting an incredible 3 G/H at around 8.2 Knots which gives over 1000 mile range pottering about the Islands. We then looked at the 400 MY whic we find has a 300 gallon tank. So we were wondering what sort of fuel burn you guys are seeing at lower speeds around 8 Knots or so. I appreciate there are different engine configurations and we should only consider Diesel of course. We have looked at endless trawler style boats but its hard to give up on the creature comforts for the Admiral and I prefer the twin diesel engine handling characteristics with the ability to get out of Dodge quickly if Mr Murphy wants to come on board! Any assistance most appreciated  

  • Jan 3, 2016

2000SR380

I am sure one or two of the diesel guys can give you good real world fuel burn information. In the mean time, I have found the information on boattest.com to be pretty good for starters. They test new boats, with basic loading, and typically mild conditions, so you need to get that you can not expect those numbers loaded down for a long trip, or with ten people on board, or five foot head sea and a steady 20 knot breeze. Our boat is Gas and we are 33gph cruise(20knots), and 65gph wot which scratches the bottom of 30 knots. If I took a WAG the 480 is probably about ten percent less. (bigger size but diesel). I will bet you are in the neighborhood of 30GPH Cruise. And 60GPH WOT. just a note: We came from sailing where the auxiliary burns one gallon an hour at full tilt boogie(6kts) and a straight shot to Monterey was 16-18 hours @ $20 in fuel. Now Monterey is 5.5 -6 hours @ a touch over $700 in fuel. 5.5 hours! The first time, I was smiling like a maniac at the fuel dock! WooHoo what a ride! We don't do it every weekend. We do a big trip once a year. Most of our trips are much shorter and not 20 knots all the way. If we run just under plane at 1200-1500 RPM we can make 9-10 knots at around 10gph. The 480 should do slightly better.  

Active Member

I can only speak for the 420AC. The original owners of my boat bought it and did the great loop and then sold it. At 1100rpm I average 7.5kts burning 3.5gph out of a 350 gallon tank which is 2nmpg. At a cruise of 2400rpm I get 17.5kts burning 22gph. Over the past two years I have owned the boat I have put more than 400 hours on the engines. I can assure you that I would not want to go 1000nm without seeing a marina. At very least my black water tank would be full!  

Converse48

Well-Known Member

These are my real world numbers with a loaded boat: at idle, we burn a total of 3gph at 650 rpm and can achieve 7.2 knots. which is half decent economy if you're willing to go that slow. Not sure if idling all day is recommended, but I don't have the patience for it. As soon as you push the throttles forward there is a drop off. For example 1000 rpms jumps to 10gph (total) at 10 knots. Anything past that and you're close to planing, where the math is pretty linear; she gets 0.5 nmpg. There is some variation around that number, but it's a pretty good number for planning. No doubt there are more effecient choices out there, but IMHO, this is the perfect boat for the loop. I was on my boat this past weekend marveling (yes, I literally sat there and "marveled") at the size of the master stateroom. And the climate controlled back deck is clutch. We will do the loop in this boat in 2018 if I don't get a bug up my butt and trade for a 55 Fleming first. This is a great boat but not the most popular, which means you need to (and have the chance to) buy it right. PM me if you like. Good luck! P.S. For this model there is only one engine choice, which is Cummins QSM-11s  

My fuel consumption at max hull speed of about 8.5 knots is a little over 3 gallons/hour, total counting both engines. A good resource for comparing engine specs is at http://www.sbmar.com/technical-info.php . I took a look at the fuel curves of the QSM-11 engine and I suspect you were quoted the fuel burn per engine since the curves indicate that engine burns 1.5 gallons/hour at idle, but perhaps a 480MY owner will chime in on that. But, any diesel operated at hull speed will pretty much sip fuel as opposed to what it will burn on plane, so if I were you I would also include the burn at cruise as part of your decision. It's hard to resist going on plane when in open waters. My QSB-425 boat cruises at around .85 gallons/hour up to around 20 knots. I think the 390/40MY would be outstanding for the Great Loop, not so much for ocean crossing. Compared to other hull forms, she will roll quite a bit in other than calm seas. So, although the model is fully rated for "Offshore" as are most all Sea Rays, I think you may always be hunting for ideal weather before venturing out very far going to and around the Bahamas. The 480MY is probably better from this perspective.  

I'll chime in with numbers for the Cummins 480ce's. Hull speed is about 8kts @ 800 RPM @ about 3 GPH Total Cruise is about 22kts @ 2200 RPM @ about 26 GPH Total Rated Maximum is about 27kts @ 2600 RPM @ about 40 GPH Total  

my3sons

Welcome, and congratulations on your desire to do the loop. Of course there are few perfect boats to do the loop and there are no perfect boats to do the loop and then satisfy your needs pre or post loop. We have completed about 2500 miles of the loop so far and completed almost 1800 miles of it this past summer, almost all of the great people we met looping will tell you as long as the boat is not too large (height mostly) any boat you are comfortable handling can be used as a looper. We met two of the boats you mention this year and those folks were having the time of their lives. As far as fuel burn, you may want to double check the burn of those QSM-11’s, it doesn’t sound right. Our real burn rates from the portion of our loop last summer were 2.23 mpg while going through the canal portions (TSW and Erie) at displacement speeds and .8 mpg at planning cruise. We averaged 1.4 mpg for the summer. If you go with the 40 and a B motor, you will do a little better than us, if you go with the 48, you will do a little less. That’s about half the mpg’s that the folks in the twin low horsepower displacement boats that were traveling with us were getting. Many of those folks bought a boat just for the loop, their “regular” boats were home on the hard, waiting for them to finish the loop and sell their trawlers to the next loopers. Many sold their boats, bought a loop boat and will sell it at completion and buy a different boat, and a few were like us that bought a boat to suit our regular boating lifestyle and then took it looping. Sounds like that may be you also. I don’t know how you feel about the boat you have now, I don’t know much about them. Maybe you want a bigger boat, and that’s great, but just for some real world numbers on a gas boat similar in size to yours (well maybe a little bigger), we met a couple that were finishing their loop in Michigan this past summer in a 410 aft cabin with 7.4’s. Their final numbers were 6295 miles, 826 engine hours, 6690 gallons of gas. As you can see, their average speed over the 368 days they were out was 7.62 mph, and they got .94 mpg, not too terribly bad in my opinion. If we would have traveled with them we would have spent about $13,300.00 less in fuel if diesel is a buck cheaper, but as they said, not enough to sell their old reliable ride for an unknown, not to mention the boat was in impeccable condition. Hopefully they will enjoy it now post loop, for many years to come. I just thought I would throw you these real numbers, as opposed to numbers that come off of a spec sheet that don’t account for plowing through 4 footers to get to your next port before the skies really open up, or all the time spent idling around in circles waiting for the lockmaster to turn the lock around for you. Good luck in your search.  

The numbers I provided for my boat with QSMs are as real as it comes. Fully loaded, all conditions, etc. Who would make up numbers like that? Lol.  

Converse48 said: The numbers I provided for my boat with QSMs are as real as it comes. Fully loaded, all conditions, etc. Who would make up numbers like that? Lol. Click to expand...
  • Jan 4, 2016
my3sons said: Those are terrific numbers, that I had not noticed as I was speaking to the op's post making over 8 kts@ 3gpm . Certainly better than I had expected and I stand corrected. Click to expand...

copb8tx

Don't you guys find that you have to do a lot more steering correction when cruising at such slow speeds down around 7-8 knots? On open water with autopilot I'd guess it's not that big a deal, but on rivers where the autopilot wouldn't be as handy (I won't think) you'd be pretty busy.  

Forum statistics

Croisière, Bateaux et Navires – Yacht Zone

Bateau à moteur : quelle consommation ?

Bateau à moteur : quelle consommation

Le système de propulsion est garant du fonctionnement d’un bateau à moteur. Il se compose de divers éléments à savoir l’inverseur, le ou les arbre(s), le gouvernail, l’hélice et le moteur marin. En ce qui concerne ce dernier, faire le bon choix est essentiel pour profiter pleinement de chaque navigation organisée tout en consommant le moins possible de carburant. En termes de consommation, que faut-il retenir ?

Table des matières

Comment calculer la consommation d’un bateau à moteur ?

Le critère consommation ne doit jamais être négligé lorsqu’on s’apprête à acheter ou à louer un bateau à moteur. Pourquoi ? Parce que c’est un véhicule qui peut s’avérer très gourmand et comme le prix de l’essence et du diesel est toujours plus cher que ceux proposés pour les voitures, les dépenses peuvent rapidement augmenter.

En règle générale, celui qui vous vend l’embarcation vous donnera déjà une consommation estimative du bateau qui vous intéresse. Toutefois, pour ne pas vous faire avoir, connaître quelques notions est conseillé. Parmi les règles à retenir, on cite :

  • Pour les bateaux à essence :
  • la consommation tourne autour du tiers de la puissance de l’embarcation quand celle-ci est lancée à vitesse maximale :

Si votre bateau affiche une puissance de 500 CV, à une vitesse de 50 nœuds, la consommation sera estimée à 500/3 = 166 litres /heure.

  • la consommation à plein régime sera divisée par deux quand le bateau avance à vitesse de croisière c’est-à-dire au deux-tiers de la vitesse maximale soit environ 20 nœuds.

Si on reprend l’exemple précédent, la consommation du navire à vitesse économique sera de 166/2 = 83 litres/heure.

Ces règles restent les mêmes que ce soit sur un hors-bord ou un in-board. Quelques différences peuvent néanmoins survenir en fonction du type de la motorisation et de son système d’alimentation.

  • Pour les bateaux à moteur diesel :
  • la consommation d’un moteur diesel tourne autour du cinquième de la puissance du bateau.

Si l’in-board affiche une puissance de 500 CV, sa consommation sera estimée à 100 litres/heure à environ 50 nœuds. Cela signifie que pour une même puissance, le bateau à moteur essence est plus gourmand que le bateau à moteur diesel.

  • en vitesse de croisière, la règle reste la même que chez les navires à essence : diviser la consommation à vitesse maximale par deux.

Ainsi, avec un bateau à moteur diesel, la consommation sera de 100/2 = 50 litres/heure quand le navire avance à vitesse de croisière. Là encore, il y a une grosse différence de 33 l en moins par rapport au bateau à essence.

Découvrez aussi :

  • Assurance bateau : ce qu’il faut savoir
  • Les 10 conseils pour avoir une navigation réussie
  • Comment choisir un bateau pour les activités nautiques ?
  • Quels sont les papiers à faire pour acheter un bateau d’occasion ?
  • Partir en croisière entre amis : les 10 conseils pour bien la réussir

Pourquoi y a-t-il une si importante différence entre bateau à essence et bateau à diesel ?

consommation bateau à moteur

Au vu de la grosse différence de consommation entre les deux principaux types de bateau à moteur, on est plus tenté d’opter pour une embarcation à moteur diesel, mais attention, il ne faut pas se fier à ce seul critère aussi alléchant soit-il. D’autres points doivent être étudiés avant de prendre une décision.

Pour ce qui est de la différence entre les deux, il faut comprendre que le diesel a la capacité de garder son cycle de combustion même lorsqu’on réduit les gaz comme quand le navire baisse sa vitesse pour atteindre la vitesse de croisière. Dans ce cas-ci, la consommation du moteur diesel va rapidement baisser tout en conservant son rendement.

Sur un bateau à essence, le schéma est tout autre puisque plus les gaz baissent, plus le bateau perd son rendement. Résultat : il faut éviter de baisser les gaz or cela va consommer plus de carburant.

  • En savoir plus sur le Bateau de Navigation de A à Z

Que choisir entre bateau à moteur essence et bateau à moteur diesel ?

Bateau à moteur

Connaître ces informations vous donne déjà un bon point de départ pour faire le bon choix. Ensuite, il vous faudra prendre en compte d’autres critères comme :

  • L’usage du bateau :

Ceux qui projettent d’utiliser leur embarcation plus à vitesse de croisière qu’à vitesse maximale devraient opter pour un bateau à moteur diesel. Ce modèle est plus économique pour partir en croisière, aller à la pêche, faire des promenades en mer sans se presser, … Certes, son prix est parfois plus élevé, mais vu l’usage que vous lui réservez, vous ferez assez vite quelques belles économies surtout si vous l’utilisez régulièrement.

Les bateaux à moteur essence sont, quant à eux, adaptés aux compétitions et aux courses. Ces derniers sont toujours lancés à plein régime ce qui vous évitera d’avoir à réduire les gaz et d’ainsi perdre en rendement. A vitesse de croisière, ils peuvent s’avérer plus gourmands, mais vous pouvez quand même vous le permettre de temps à autre.

  • La masse et la puissance du bateau :

Ce sont des données qui influent sur la consommation de carburant. Pour deux bateaux de même puissance, mais de marque différente et donc de matériaux de conception différents, on peut noter des différences de consommation notable.

Ce qu’il faut retenir c’est que plus le bateau est léger, moins il consommera de carburant. Pour un bateau à essence dotée d’une coque plannante, la consommation lors de la vitesse de croisière est de 1/6 e de la puissance de l’embarcation tandis que pour un bateau à moteur diesel, la consommation se réduit à 1/10 e de la puissance.

Attention toutefois, la masse doit toujours être étudiée en fonction de la puissance du moteur. Pourquoi ? Parce qu’il faut être rationnel et se dire que si vous optez pour un modèle de 10 000 kg or la puissance atteint à peine les 300 CV, la consommation sera énorme puisque ce petit moteur devra travailler plus pour pouvoir supporter tout ce poids.

  • A lire – Moteur Bateau : Quelles puissances pour conduire sans permis bateau ?

On conseille généralement de choisir le modèle dont la puissance se rapproche le plus possible du seuil autorisé.

  • Le type de moteur :

Il existe de nombreux types de moteur dont :

  • le moteur hors-bord à l’opposé du moteur in-board :

Pour le premier, le moteur se situe à l’extérieur de la coque et à l’arrière du bateau. Pour le second, le moteur se situe à l’intérieur de la coque, généralement dans une cale ou au sein de la salle des machines.

Pour le moteur hors-bord, il existe différentes variantes notamment en termes de système d’alimentation en carburant : l’injection directe (DFI) qui aide à réduire la consommation, l’injection électronique (EFI) qui offre une consommation moyenne appréciable et les carburateurs qui entraînent une consommation plus élevée que les systèmes précédents.

  • le moteur en bord au diesel :

Ce moteur fait appel à la compression pour faire fonctionner le moteur. Il permet une belle économie de carburant, mais le coût des bateaux qui en sont dotés est généralement plus élevé. D’ailleurs, ces embarcations frôlent souvent les 10 m de long.

ACHETER UN BATEAU à moteur

Vous connaissez désormais la consommation en essence et en diesel d’un bateau à moteur, vous êtes donc maintenant en mesure de faire votre choix parmi les bateaux sur le marché. Afin d’acheter le bateau à moteur de vos rêves, nous vous conseillons de vous rendre sur le site internet de la société Band of Boats. Sur leur site, vous trouverez sûrement un bateau à moteur à vendre qui vous conviendra parmi les milliers d’annonces de bateaux à vendre d’occasion ou neuf sur le site. En achetant votre bateau à moteur dès maintenant, vous pourrez alors parcourir prochainement les fleuves comme les mers.

En vous rendant sur le site, vous aurez l’avantage de pouvoir comparer les annonces. En effet, en vous rendant sur un site spécialisé en ventes de bateaux, vous pourrez sélectionner vos critères préférentiels et ainsi parcourir les annonces qui vous intéressent. Vous pourrez alors situer les prix des bateaux à moteur sur le marché et faire le meilleur choix en termes de rapport qualité/prix, grâce aux connaissances que vous pourrez assimiler en parcourant le site. Vous pourrez parcourir les annonces à votre guise et relever les bateaux qui vous intéressent le plus au sein de la sélection.

Enfin, afin de faire le meilleur choix de bateau à moteur, nous pouvons vous donner quelques conseils à appliquer lors de votre recherche. Tout d’abord, nous vous conseillons de bien regarder les photos des annonces et de ne pas sélectionner une annonce de bateau à moteur qui ne propose pas assez de photos pour que vous puissiez juger de l’état du bateau. Ensuite, nous vous conseillons de bien lire les descriptions et de ne pas supposer les informations que l’on ne vous donne pas. Sélectionnez toujours des annonces avec des descriptions complètes et un maximum de photos .

Découvrez aussi

Comment choisir et entretenir l’accastillage d’un bateau ?

Comment choisir et entretenir l’accastillage d’un bateau ?

MSC Grandiosa : faire des croisières mémorables à bord d’une petite ville flottante

MSC Grandiosa : Faire des croisières mémorables à bord d’une petite ville flottante

consommation essence yacht

Float Bat : comment le choisir ?

Leave a comment annuler la réponse.

  • Bateaux à moteur
  • Pêche en mer

consommation essence yacht

Combien coûte un méga-yacht et son entretien ?

cout mega yacht

Acquérir un méga-yacht n’est pas donné à tout le monde. En fait, c’est à la portée de quelque 200 000 privilégiés dans le monde, selon une étude de la compagnie d’assurances Towergate qui clarifie le véritable coût de ces palaces flottants. Combien cela coûte-t-il vraiment ? Mis à jour le 22/03/2022 à 10h10.

Dans ce document qui prend la forme d’une infographie, on apprend beaucoup de choses sur le coût à l’achat et d’entretien d’un méga-yacht .

Combien coûte un méga-yacht à l’achat ?

  • Un méga-yacht de 100 mètres , capable de naviguer à 25 nœuds et embarquant 50 membres d’équipage coûte en moyenne 275 millions de dollars.

Combien coûte l’entretien d’un méga-yacht à l’année ?

  • Le coût opérationnel annuel d’un méga-yacht est estimé à 10 % de son prix d’achat. Soit, pour le luxueux Eclipse (162,5 m), propriété du milliardaire russe Roman Abramovitch et estimé autour de 500 millions de dollars, un sus annuel de 50 millions $ !
  • La consommation moyenne de gasoil pour un yacht long de 70 mètres est d’environ 500 litres par heure. Le budget annuel de carburant avoisine alors 400 000 $ .
  • L’ amarrage annuel dans les différents ports de jet-setters revient à 350 000 $ .
  • Il faut ajouter, bien sûr, le montant de l’ assurance que couvrira les éventuels dommages : 240 000 $ par an.
  • L’ entretien annuel (révision, mécanique, peinture, etc) pour un joli jouet d’une centaine de mètres approche 1 million de dollars.
  • Prévoyez enfin 1,4 million de dollars pour le salaire de l’ équipage .

Autres données intéressantes

  • Les Américains sont en tête des propriétaires (14 %) de super-yachts . L’ Asie est le continent où les ventes progressent le plus : 11 % en 2014 contre 3 % en 2011.
  • La plupart des propriétaires revendent leur yacht après 3 ans . Les unités affichent alors une moyenne de 3 000 milles « au compteur ».
  • En 2013, 355 super-yachts ont été vendus . Le total des transactions se chiffrait à 3,4 milliards de dollars.
  • Ces navires sont la propriété de personnes ayant un revenu net annuel généralement supérieur à 30 millions de dollars (env. 28 millions d’euros)
  • La TVA représente 15 à 25 % de la valeur de ces navires.

Source : Towergate Insurance

Découvrez également notre article concernant le vrai coût d’un voilier !

Publié par  Julien Bricco

A lire aussi...

consommation essence yacht

Nouveauté : Scanner Envy 1200, la marque revient sur la Côte d’Azur

consommation essence yacht

Canet-en-Roussillon : Nouveau pôle de refit nautique

consommation essence yacht

Nouveauté : Saxdor 460 GTC, un nouveau chef de file

12 commentaires.

Un jour prochain, fini tout ce cirque.D où une personne mérite 1000 fois ce que l on donne aux autres .De notre temps cela devient absurde,et ne me dite pas que ce sont les égoïstes qui créent des emplois,l argent serait bien plus utile si elles seraient distribué à part égale,tout du moins les bénéfices des sociétés dans un premier temps ,car chacun peut créer de l emploi si on lui octroi 1000eur de plus chaque mois ,jardinier mécanicien cuisinier à domicile achat divers entraînant des emplois de production j en passe ..bref que l on ne vous dise plus qu il faut des riches pour l emploi ,c est une grosse supercherie..

Des bateaux qui ne supporteraient que difficilement un vrai force 7. Une vague par l’arrière les mettraient en difficulté. Se montrer à grand coups de millions quand ce n’est pas des dizaines de millions à faire des ronds dans l’eau près des côtes pour être encore mieux vu de tous. Strictement aucun intérêt sinon à combler un grand vide. Bateaux sans poésie et, sans âme qui passent de main en main. Bateaux sans vie, sinon celle éphémère du clinquant qui n’ont jamais navigué.

Cest vous les socialo qui vous gaver de subvention sur le dos de ceux consoment .. Aller bosser a coup de fouet et laissez nous naviger !!!!!!

Mets le toi ou je pense ton bateau, le voisin en a un de 50metres faut que j achète un de 60 m, quand même, faut que je me la raconte………. Pauvre gens…….. En plus en exploitant des pauvres personnes……. Honte de rien

Vous avez honte de rien, moi et toutes les personnes que je connais se lèvent tout les matins pour gagner au max 2000 euros par moi et c est énorme déjà pour nous. Les gens comme vous etalent leurs richesses alors que d autres non même pas à manger…. Y a pas un soucis quelque part, monde capitaliste, sans valeur, esclavage moderne. Grasse à qui, c est qui qui trime….. Bref exploiter vous êtes au top

Il est vrais, par contre il ne fait pas oublier que la construction et l entretien de tels bayezux font vivre et travailler du monde pour 2000€.. Les riches xobt travailler les aitres..

A-t-on besoin de milliardaires pour faire vivre les salariés de l’industrie du yacht et l’équipage, au lieu d’avoir des emplois plus utiles à la société ?

C est totalement faux un argument médiatique de riche bsur. Imaginer si on vous donne une prime de 10ke en fin d année, vous allez la dépenser pour sur et en consommant vous accroisser la demande de production et par conséquent les emplois..

Allez, va bosser, fegnasse !!!

Suis vendeur de mon bateau long de 60 mètres après 03 années de navigation, environ 3000 Miles. Prix demandé 100M me contacter par e.mail [email protected]

Bonjour, Suis intéressé. Vous avez le carnet de bord ? Cdlt

La consommation d un bateau de 70m est debeaucoup plus de 500 l heure en navigation de croisiere.

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Yachts à moteur et écologie de (com)plaisance

consommation essence yacht

Professeur de Sociologie, Chercheur au Centre Maurice Halbwachs ENS/EHESS/CNRS
, professeur de sociologie, AgroParisTech – Université Paris-Saclay

Disclosure statement

Michel Villette est membre de la Fédération Française de Voile (FFV).

Université Paris-Saclay provides funding as a founding partner of The Conversation FR.

Agro ParisTech provides funding as a member of The Conversation FR.

View all partners

Bateau à moteur sur l'eau.

Mettons-nous un instant à la place d’un de ces nombreux vacanciers du mois d’août, installé sur une plage de Méditerranée à quelques encablures de la marina où s’alignent des bateaux à moteur de toutes tailles, du pneumatique de cinq mètres équipé d’un hors-bord de 25 ch, à l’énorme yacht poussé par de puissants moteurs, sans parler de ces moustiques des mers que sont les jet-ski.

Qu’observons-nous sur la plage ? Un nombre de décibels supérieur ou égal à celui d’une rue parisienne aux heures de pointe, une vague odeur d’essence, quelques reflets moirés à la surface de l’eau, des trains de vagues aberrants qui déferlent alors qu’il n’y a ni vent, ni houle.

Encombrements des ports

Lancez-vous maintenant sur un frêle esquif à voile ou à rames, dans l’espoir de retrouver le charme discret de la navigation de plaisance d’autrefois. Aux abords d’une de ces monstrueuses marinas, vous allez être secoué, bousculé, agressé par le bruit des moteurs et par les vagues croisées et anarchiques que soulèvent en permanence les engins défilant comme sur une autoroute, le matin vers le large, et le soir vers le port.

Le 31 août 2019, 769 500 bateaux de plaisance à moteur étaient immatriculés en France, dont 40 % construits par des chantiers français. Entre septembre 2018 et septembre 2019, ce parc s’est augmenté de 9 508 unités dont 3 148 faisaient moins de cinq mètres et 2 400 étaient des engins pneumatiques.

Les marinas sont souvent au fond d’une baie. Comme le bruit des multiples bateaux à moteur rend le fond de baie infréquentable, un nombre toujours croissant d’amateurs cherche à s’équiper, selon leurs moyens, de bateaux assez rapides pour sortir de la baie et atteindre la fameuse plage calme et solitaire qui se trouverait là-bas, de l’autre côté de la pointe…

Port avec des yachts

Oui, mais voilà ! Comme tous les bateaux ont la même idée au même moment, la fameuse plage supposée sauvage, se transforme au mois d’août en piscine municipale tout aussi encombrée et bruyante que le fond de la baie, tandis que le « charmant petit village en bord de mer » que les plaquettes publicitaires persistent à vanter, est devenu un immense parking nautique aux allures de zone industrielle.

Les Français sont attachés aux vacances d’été en bord de mer. On pourrait donc s’attendre à ce que ce motonautisme, fort peu écologique, fasse l’objet d’indignations, de commentaires, d’études et de recherches, afin de proposer des loisirs nautiques plus conformes à l’idéal du retour à la nature. Ce n’est pourtant pas ce que l’on observe.

Qu’il s’agisse de publications scientifiques, de décisions administratives, d’articles de presse ou de sites Internet, on ne trouve presque aucune trace du souci de protéger la majorité des vacanciers – qui n’ont pas de bateau de plaisance à moteur – contre les nuisances de la minorité qui en utilisent.

Curieusement, l’attention du public a été portée sur les effets nocifs des bruits de moteur sur la faune marine. Des études scientifiques ont montré l’effet dévastateur des bruits marins sur les baleines et les dauphins. L’impact des moteurs marins sur la faune aquatique a même fait l’objet d’un rapport au Sénat .

Pendant ce temps, l’impact des mêmes moteurs sur la catégorie des homo sapiens en vacances ne semble pas intéresser grand monde. À ma connaissance, aucune étude scientifique du niveau sonore sur les plages proches d’une marina en période estivale n’a été réalisée.

Jet-ski

Un article publié dans le journal Corse Matin donne pourtant une idée de l’intensité du trafic en pleine saison . Au port de Saint-Florent (Haute-Corse), ce sont chaque jour d’été plus de 200 bateaux qui quittent le port ou y arrivent, généralement entre 16 heures et 19 heures. Comme en témoigne David Donnini, le directeur de la capitainerie, « on observe une diminution du nombre de bateaux inférieurs à 17 mètres, et une augmentation de ceux supérieurs à 25 mètres de long ».

Tandis qu’Anne Hidalgo tente à grands frais de chasser les voitures de Paris, la réglementation et les décisions administratives semblent particulièrement rares et timorées lorsqu’il s’agit de faire évoluer le tourisme nautique le long de nos côtes où prolifèrent pourtant des véhicules de loisir à moteurs bruyants, polluants, consommateurs d’hydrocarbure et émetteur de CO 2 , agressant la faune et la flore aquatique tout autant que les humains.

Décisions timorées

Le CidB (Centre d’information sur le bruit) a rassemblé quelques informations sur ce sujet . Il signale que le préfet pourrait en principe, encadrer ou interdire la pratique du jet-ski, comme de toute autre embarcation à moteur . De même qu’en principe, un maire pourrait intervenir afin de réprimer les atteintes à la tranquillité publique .

Mais le fera-t-il, alors que les municipalités concernées tirent l’essentiel de leurs ressources de la location des emplacements dans les marinas ?

Comme le rappelle le Cidb  :

« En 2007, le maire de Cannes avait interdit par arrêté l’usage d’une cale de mise à l’eau sur le port du Mourré Rouge à tout engin nautique à moteur en raison “des constats réguliers et systématiques des nuisances sonores”. Le plan de balisage du plan d’eau de la commune, adopté conjointement avec le préfet, s’était révélé insuffisant pour mettre fin aux nuisances sonores. Malheureusement pour les riverains, l’arrêté municipal a été jugé illégal par la justice en 2018. Les nuisances résultaient du non-respect du plan de balisage par les jetskieurs et non de l’insuffisance du plan. De plus, il s’agissait de la seule cale de mise à l’eau de la commune. Pour les juges, la restriction du maire était trop générale  ».

Les quelques tentatives limitées de réglementation ne font que confirmer notre analyse : la question des nuisances engendrées par les navires de plaisance à moteur est un thème orphelin qui n’a intéressé jusqu’ici ni les chercheurs, ni le législateur, ni les autorités publiques locales, ni les médias.

Lorsqu’on considère les discours passionnés que suscitent les sujets liés à l’écologie, on peut s’étonner que la question des nuisances provoquées par les navires de plaisance à moteur éveille si peu d’intérêt. Pourtant, les utilisateurs de ces bateaux ne font que des ronds dans l’eau pour le plaisir. Il devrait donc être possible de leur proposer de s’amuser autrement, d’autant que ces usagers eux-mêmes, se plaignent du bruit que fait leur moteur  !

Une réglementation à faire évoluer

Paddles, planches à voile, kitesurf, kayak de mer et voiliers sont des engins nautiques à promouvoir. On peut espérer que des moteurs électriques et une nouvelle conception de l’architecture des bateaux à moteur, moins agressive, permettra dans le futur une réduction du niveau sonore, des vagues induites par leur passage, de la consommation de pétrole et des émissions de CO 2 . Mais en attendant, que faire de l’immense parc des bateaux à moteur bruyants et polluants déjà construits ? Et comment empêcher le nombre de ces bateaux polluants d’augmenter chaque année ?

Une évolution de la réglementation semble souhaitable. Elle passe probablement par une stricte limitation de la vitesse autorisée dans une zone côtière suffisamment vaste pour que la protection des riverains soit mieux assurée. Elle passe sans doute aussi par une forte taxation des bateaux bruyants et polluants, qu’ils soient neufs ou d’occasion et pourquoi pas, par l’interdiction pure et simple des jet-ski et des moteurs particulièrement bruyants.

Personnes qui font du paddle.

À la différence d’autres industries nautiques européennes qui produisent majoritairement des bateaux à moteur, l’industrie nautique française est traditionnellement spécialisée dans la production de voiliers. Elle pourrait donc tirer avantage d’une politique volontariste visant à limiter les nuisances de la navigation de plaisance.

Sans doute faudrait-il faire évoluer aussi le « permis de conduire en mer les navires à moteur », un permis qui tient lieu d’apprentissage de la mer, mais qui orientent les consommateurs précisément vers les engins les plus polluants, qui sont d’ailleurs ceux qu’utilisent formateurs et examinateurs.

La lenteur, la méditation, l’adaptation respectueuse aux forces de la nature sont des valeurs mises en avant par le mouvement écologique, mais il reste encore beaucoup de travail pour les faire entrer dans les mœurs. Le sage retour aux bateaux à voiles et à rames qui ferait de la mer, à nouveau, un milieu qu’il faut mériter et qui vous le rend bien, suppose de débarrasser nos côtes des engins les plus polluants.

Michel Villette est l’auteur du livre «  Portrait de l’homme d’affaires en prédateur  » (éditions La Découverte) .

  • pollution sonore
  • réglementation
  • ports maritimes

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 183,800 academics and researchers from 4,961 institutions.

Register now

Filovent agence de location de bateaux

  • Destination Martinique Guadeloupe Thaïlande Seychelles Polynésie Française Îles Vierges britanniques Bahamas Philippines Toutes les destinations maritimes Egypte Canal du Midi Danube Douro Rhin Bourgogne Bretagne Allemagne Toutes les destinations fluviales Croatie Grèce France Méditerranée Italie Corse Espagne France Atlantique Turquie Toutes les destinations
  • Itinéraires
  • Sans skipper
  • Avec skipper
  • Croisière avec équipage
  • Croisière cabine
  • Catamaran de luxe
  • Catamaran à moteur
  • Bateau à moteur
  • Bateau fluvial
  • Bateau de course
  • Bateau sans permis
  • Péniche-hôtel
  • Semi-rigide
  • Voilier de luxe
  • Accès client
  • Accès loueur
  • Voiliers et Yachts avec ou sans équipage
  • Croisières à la cabine mers et fleuves
  • Péniches rivières et canaux
  • Bateaux à la journée
  • Aucune destination trouvée

Avec ou sans équipage ?

  • Avec équipage professionnel
  • Avec skipper uniquement
  • Je ne sais pas

Date de départ

  • 2 jours (Minimum)

Où souhaitez-vous naviguer ?

  • Aquitaine - Sud-Ouest - Lot
  • Ardennes - Alsace - Lorraine
  • Canal du Midi
  • Franche-Comté
  • Midi-Pyrénées
  • Hollande - Pays Bas
  • France Atlantique
  • France Méditerranée

1"> Types de bateaux

  • Coque-open / semi-rigide
  • Bateau à moteur < 24 m

une journée

  • Caraïbes et Antilles
  • Martinique et les Grenadines
  • Saint Martin et St Barth
  • Iles Vierges Britanniques
  • Fleuves d'Europe
  • Allemagne - Rhin, Elbe
  • Autriche - Danube
  • Hongrie - Danube
  • Luxembourg - Rhin
  • Pays Bas - Rhin
  • Suisse - Rhin
  • Slovaquie - Danube
  • Roumanie - Danube
  • Serbie - Danube
  • Bulgarie - Danube
  • Portugal - Douro
  • Moyen Orient
  • Méditerranée
  • Océan Indien
  • Océan Pacifique

Quand souhaitez-vous naviguer ?

  • Choisissez une destination !

Veuillez indiquer une destination pour lancer la recherche.

consommation essence yacht

La consommation du carburant à bord de votre bateau

Marine  Isaia

Que vous soyez propriétaire de votre bateau ou simplement locataire le temps d’une journée, d’une semaine, d’un mois… vous devrez inévitablement passer par la case “essence” ! En effet, avant de prendre le large, nous vous conseillons de prendre en compte les coûts annexes de votre bateau pour ne pas avoir de mauvaise surprise !

Si vous avez comme projet d’investir dans un bateau, n’oubliez pas de prendre en considération les coûts d’entretiens comme par exemple l’hivernage ou le carénage de votre bateau , que nous vous conseillons de réaliser une fois par an.

Notez que, comme pour les voitures, chaque bateau est différent et sa consommation de carburant varie en fonction de plusieurs facteurs.

Les 4 types de carburants marins

Gazole pêche (gop).

Ce gazole de qualité supérieure est utilisé par tous les navires équipés de moteur diesel, et notamment pour les bateaux professionnels dédiés à la pêche. Il permet un meilleur rendement moteur grâce à un indice de cétane élevé.

Diesel Marine Leger (DML)

Il s’agit du gazole marin de référence dans le monde. Il est utilisé par tous les navires équipés de motorisation diesel, plus particulièrement les bateaux de plaisance.

Essence bleue SP98

L’essence sans plomb est à destination des bateaux qui disposent d’une motorisation à essence.

Il est utilisé pour les grands navires de commerce tels que les tankers, conteneurs, les ferries…

La consommation de carburant d’un bateau à moteur

La consommation du carburant, et donc le prix, varie selon différents facteurs tels que l'usage que vous souhaitez faire de votre bateau, son poids et sa puissance, le type de moteur, les vents et les courants …

Par exemple, plus la vitesse est élevée et plus les vents et courants sont contraires au bateau, plus la consommation de carburant sera importante. Filovent vous a préparé des tableaux de consommation moyenne par heure selon la puissance du moteur :

Consommation estimée pour un hors-bord :

Consommation estimée pour un moteur diesel :

Calculez approximativement la consommation de carburant de votre bateau à moteur

Avant d'embarquer, même si on vous donne un prix approximatif pour le coût du carburant, il est essentiel de connaître quelques notions de bases :

Pour les bateaux à essence

Pour les bateaux qui ont une motorisation essence, que ce soit sur un hors-bord ou un in-bord, la consommation du carburant correspond à peu près à 1/3 de la puissance de vitesse maximale du bateau.

Par exemple, pour un bateau qui affiche une puissance de 500 CV, si vous naviguez à une vitesse de 50 nœuds alors la consommation d’essence sera évaluée à 500/3 = 166L par heure.

Lorsque le bateau avance à une vitesse de croisière, d’environ 20 nœuds, pour évaluer la consommation d'essence, il vous suffit de diviser par 2 la consommation de carburant à plein régime. On obtient donc une consommation de 166/2 = 83L par heure.

Pour les bateaux à moteur diesel

Pour les bateaux qui ont une motorisation diesel, la consommation tourne autour d’1/5 de la puissance du bateau. Si on reprend l’exemple précédent, pour un bateau affichant une puissance de 500 CV, la consommation sera alors estimée à 500/5 = 100L par heure. Pour une même puissance, on remarque donc que le moteur à essence consomme plus qu’un moteur diesel.

Pour une navigation en vitesse de croisière, tout comme pour les moteurs à essence, il vous suffit de diviser par 2 la consommation de carburant à vitesse maximale donc 100/2 = 50L par heure.

Pour les catamarans et les péniches

En moyenne, la consommation de carburant d’un catamaran se situe entre 3,5 et 30L par heure et par passage. Cela concerne les bateaux de 11 à 36 mètres. Pour une péniche de 30 mètres de long, comptez une consommation de gasoil de 15L par heure en moyenne.

  • Aucun résultat
  • Adriatique Nord
  • Antarctique
  • Conseils pratiques
  • Croisière à la cabine
  • Îles Vierges Britanniques
  • Italie du Sud
  • Polynésie Française
  • Saint-Martin

Les locations de bateau populaires

Les plus consultés :, entrez en contact avec nos conseillers afin de dénicher votre future croisière.

  • Un conseiller spécialiste vous contactera dans les meilleurs délais
  • Consultez nos propositions de croisière sur votre espace client

Connectez-vous pour recevoir votre croisière personnalisée

Vous n’avez pas de compte ? En créer un

Please use a modern browser to view this website. Some elements might not work as expected when using Internet Explorer.

  • Landing Page
  • Luxury Yacht Vacation Types
  • Corporate Yacht Charter
  • Tailor Made Vacations
  • Luxury Exploration Vacations
  • View All 3617
  • Motor Yachts
  • Sailing Yachts
  • Classic Yachts
  • Catamaran Yachts
  • Filter By Destination
  • More Filters
  • Latest Reviews
  • Charter Special Offers
  • Destination Guides
  • Inspiration & Features
  • Mediterranean Charter Yachts
  • France Charter Yachts
  • Italy Charter Yachts
  • Croatia Charter Yachts
  • Greece Charter Yachts
  • Turkey Charter Yachts
  • Bahamas Charter Yachts
  • Caribbean Charter Yachts
  • Australia Charter Yachts
  • Thailand Charter Yachts
  • Dubai Charter Yachts
  • Destination News
  • New To Fleet
  • Charter Fleet Updates
  • Special Offers
  • Industry News
  • Yacht Shows
  • Corporate Charter
  • Finding a Yacht Broker
  • Charter Preferences
  • Questions & Answers
  • Add my yacht

Essence Charter Yacht

NOT FOR CHARTER *

This Yacht is not for Charter*

SIMILAR YACHTS FOR CHARTER

View Similar Yachts

Or View All luxury yachts for charter

  • Luxury Charter Yachts
  • Motor Yachts for Charter
  • Amenities & Toys

ESSENCE yacht NOT for charter*

31.7m  /  104' | sanlorenzo | 2012 / 2016.

Owner & Guests

Cabin Configuration

  • Previous Yacht

Special Features:

  • Master cabin with dressing room
  • 1,406nm range
  • Interior design from Francesco Paszkowski Design
  • Cruising speed of 24 knots
  • Sleeps 10 overnight

The 31.7m/104' motor yacht 'Essence' (ex. Mamay) was built by Sanlorenzo in Italy at their Ameglia shipyard. Her interior is styled by Italian designer design house Francesco Paszkowski Design and she was completed in 2012. This luxury vessel's exterior design is the work of Francesco Paszkowski Design and she was last refitted in 2016.

Guest Accommodation

Essence has been designed to comfortably accommodate up to 10 guests in 5 suites comprising one VIP cabin. She is also capable of carrying up to 5 crew onboard to ensure a relaxed luxury yacht experience.

Range & Performance

Built with a GRP hull and GRP superstructure, with teak decks, she has impressive speed and great efficiency thanks to her planing hull. Powered by twin diesel MTU (16V2000M93) 2,400hp engines, she comfortably cruises at 24 knots, reaches a maximum speed of 27 knots with a range of up to 1,406 nautical miles from her 12,400 litre fuel tanks at 11 knots. Essence features at-anchor stabilizers providing exceptional comfort levels. Her water tanks store around 2,500 Litres of fresh water.

*Charter Essence Motor Yacht

Motor yacht Essence is currently not believed to be available for private Charter. To view similar yachts for charter , or contact your Yacht Charter Broker for information about renting a luxury charter yacht.

Essence Yacht Owner, Captain or marketing company

'Yacht Charter Fleet' is a free information service, if your yacht is available for charter please contact us with details and photos and we will update our records.

Essence Photos

Essence Yacht

NOTE to U.S. Customs & Border Protection

Specification

M/Y Essence

SIMILAR LUXURY YACHTS FOR CHARTER

Here are a selection of superyachts which are similar to Essence yacht which are believed to be available for charter. To view all similar luxury charter yachts click on the button below.

5 Aces charter yacht

from $56,000 p/week ♦︎

Acceptus charter yacht

34m | Custom Line

from $92,000 p/week ♦︎

Alandrea charter yacht

33m | Custom Line

from $75,000 p/week

Aman charter yacht

29m | Sanlorenzo

from $71,000 p/week ♦︎

Amata charter yacht

33m | Cantieri di Pisa

from $76,000 p/week ♦︎

Amore Mio charter yacht

30m | Custom Line

from $55,000 p/week

Anastasia V charter yacht

Anastasia V

29m | Azimut

from $81,000 p/week ♦︎

Annabel II charter yacht

30m | Horizon

from $46,000 p/week ♦︎

Anne Marie charter yacht

31m | HG Yachts

from $38,000 p/week ♦︎

Aurora charter yacht

31m | Tecnomar

from $53,000 p/week ♦︎

Azmim charter yacht

29m | Tuzia

from $23,000 p/week ♦︎

As Featured In

The YachtCharterFleet Difference

YachtCharterFleet makes it easy to find the yacht charter vacation that is right for you. We combine thousands of yacht listings with local destination information, sample itineraries and experiences to deliver the world's most comprehensive yacht charter website.

San Francisco

  • Like us on Facebook
  • Follow us on Twitter
  • Follow us on Instagram
  • Find us on LinkedIn
  • Add My Yacht
  • Affiliates & Partners

Popular Destinations & Events

  • St Tropez Yacht Charter
  • Monaco Yacht Charter
  • St Barts Yacht Charter
  • Greece Yacht Charter
  • Mykonos Yacht Charter
  • Caribbean Yacht Charter

Featured Charter Yachts

  • Maltese Falcon Yacht Charter
  • Wheels Yacht Charter
  • Victorious Yacht Charter
  • Andrea Yacht Charter
  • Titania Yacht Charter
  • Ahpo Yacht Charter

Receive our latest offers, trends and stories direct to your inbox.

Please enter a valid e-mail.

Thanks for subscribing.

Search for Yachts, Destinations, Events, News... everything related to Luxury Yachts for Charter.

Yachts in your shortlist

AGENCE LEADER DU PLACEMENT DE PERSONNEL & EQUIPAGE DE YACHT & VOILIER

  • Notre Agence
  • Capitaine de Yacht
  • Matelot/Deckhand
  • Ingénieur de yacht
  • Machiniste/Mécanicien
  • Commissaire de bord Yacht
  • Steward/ess Yacht
  • Chef Exécutif sur Yacht
  • Chef Cuisinier sur Yacht
  • Pilote Hélicoptère Yacht
  • Décorateur & Architecte d'intérieur Yacht
  • Garde du corps sur Yacht
  • Propriétaire de Yacht
  • Capitaine de yacht
  • Société de Yachting & Broker
  • Family Office/Gestionnaire de Yacht
  • Gestionnaire de fortune
  • Demande d'équipage
  • Emploi & Job Capitaine Superyacht
  • Emploi & Job Capitaine
  • Emploi & Job Capitaine Junior
  • Emploi & Job 1er Officier
  • Emploi & Job Officier de Quart
  • Emploi & Job Mate Second
  • Emploi & Job Bosco
  • Emploi & Job Skipper
  • Emploi & Job Matelot/Deckhand
  • Emploi & Job Matelot Junior
  • Emploi & Job Chef Ingénieur
  • Emploi & Job Ingénieur Y1
  • Emploi & Job Ingénieur Y2
  • Emploi & Job Ingénieur Y3
  • Emploi & Job Ingénieur Y4
  • Emploi & Job 2nd Ingénieur Illimité
  • Emploi & Job 2nd Ingénieur (3000gt - 6000kw)
  • Emploi & Job 2nd Ingénieur (3000gt - 3000kw)
  • Emploi & Job 2nd Ingénieur (500 gt - 3000 kw)
  • Emplois & Jobs 3ème Ingénieur
  • Emplois & Jobs 4ème Ingénieur
  • Emploi & Job OOW Ingénieur (MEOL)
  • Emploi & Job OOW Ingénieur (AEC)
  • Emploi & Job Ingénieur Electrotechnique (ETO)
  • Emploi & Job Ingénieur Junior
  • Emplois & Job Machiniste/Mécanicien
  • Emplois & Jobs Graisseur sur Yachts
  • Emploi & Job Purser
  • Emploi & Job Chef steward/ess
  • Emploi & Job Manager Entretien Intérieur
  • Emploi & Job Majordome
  • Emploi & Job 2nd Steward/ess
  • Emploi & Job Steward/ess
  • Emploi & Job Steward(ess) Polyvalent(e)
  • Emploi & Job Lingèr(e)/Steward(ess)
  • Emploi & Job Steward/ess Junior
  • Emplois & Jobs Yacht Barman
  • Emploi & Job Chef Exécutif
  • Emploi & Job Chef Cuisinier
  • Emploi & Job Sous Chef
  • Emploi & Job Cusini(ère)
  • Emploi & Job Plongeur
  • Emploi & Job de Couple sur Yacht et Voilier
  • Emploi & Job Manager de Projet
  • Emploi & Job Manager de Yacht
  • Emploi & Job Pilote d'hélicoptère
  • Emploi & Job Décorateur & Architecte d'intérieur
  • Emploi & Job Nannie
  • Emploi & Job Coach Personnel
  • Emploi Garde du Corps sur Yacht
  • Emploi & Job Personnel de Beauté
  • Emploi & Job Personnel de Massage
  • Formulaire candidature
  • Paris, France
  • Monaco/Côte d'Azur
  • Genève, Suisse
  • Londres Royaume-Uni
  • New-York, Etats-Unis
  • Los Angeles, Etats-Unis

Laisser une réponse.

Écrivez quelque chose à votre sujet. Pas besoin d'être fantaisiste, juste un aperçu.

Septembre 2023 Août 2023 Juillet 2023 Juin 2023 Mars 2023 Février 2023 Janvier 2023 Avril 2018

Picture

consommation essence yacht

Find anything, super fast.

  • Destinations
  • Documentaries

We don't have any additional photos of this yacht. Do you?

Esense is a custom sailing yacht launched in 2006 by Wally.

World leader in yachting innovation, Wally combines the latest technology with contemporary design, constantly looking at ways of improving the on the water enjoyment with performance, comfort, and style. Blending form and function means that every technical solution is developed with consideration for the overall aesthetic beauty and contribute to the overall Wally appeal, regarded as the state of the art in yachting.

Esense measures 43.70 metres in length, with a max draft of 6.00 metres and a beam of 8.57 metres.

Esense has a composite hull with a composite superstructure.

Her interior design is by Odile Decq.

Esense also features naval architecture by Tripp Design Naval Architects.

Performance and Capabilities

Esense has a top speed of 14.00 knots. She is powered by an one screw propulsion system.

Esense has a fuel capacity of 14,000 litres, and a water capacity of 6,000 litres.

Accommodation

Esense accommodates up to 8 guests in 3 cabins. She also houses room for up to 5 crew members.

  • Yacht Builder Wally View profile
  • Naval Architect Tripp Design Naval Architects No profile available
  • Exterior Designer Wally View profile
  • Interior Designer Odile Decq No profile available

Yacht Specs

Other wally yachts, related news.

consommation essence yacht

  • Yekaterinburg
  • Novosibirsk
  • Vladivostok

consommation essence yacht

  • Tours to Russia
  • Practicalities
  • Russia in Lists
Rusmania • Deep into Russia

Out of the Centre

Savvino-storozhevsky monastery and museum.

Savvino-Storozhevsky Monastery and Museum

Zvenigorod's most famous sight is the Savvino-Storozhevsky Monastery, which was founded in 1398 by the monk Savva from the Troitse-Sergieva Lavra, at the invitation and with the support of Prince Yury Dmitrievich of Zvenigorod. Savva was later canonised as St Sabbas (Savva) of Storozhev. The monastery late flourished under the reign of Tsar Alexis, who chose the monastery as his family church and often went on pilgrimage there and made lots of donations to it. Most of the monastery’s buildings date from this time. The monastery is heavily fortified with thick walls and six towers, the most impressive of which is the Krasny Tower which also serves as the eastern entrance. The monastery was closed in 1918 and only reopened in 1995. In 1998 Patriarch Alexius II took part in a service to return the relics of St Sabbas to the monastery. Today the monastery has the status of a stauropegic monastery, which is second in status to a lavra. In addition to being a working monastery, it also holds the Zvenigorod Historical, Architectural and Art Museum.

Belfry and Neighbouring Churches

consommation essence yacht

Located near the main entrance is the monastery's belfry which is perhaps the calling card of the monastery due to its uniqueness. It was built in the 1650s and the St Sergius of Radonezh’s Church was opened on the middle tier in the mid-17th century, although it was originally dedicated to the Trinity. The belfry's 35-tonne Great Bladgovestny Bell fell in 1941 and was only restored and returned in 2003. Attached to the belfry is a large refectory and the Transfiguration Church, both of which were built on the orders of Tsar Alexis in the 1650s.  

consommation essence yacht

To the left of the belfry is another, smaller, refectory which is attached to the Trinity Gate-Church, which was also constructed in the 1650s on the orders of Tsar Alexis who made it his own family church. The church is elaborately decorated with colourful trims and underneath the archway is a beautiful 19th century fresco.

Nativity of Virgin Mary Cathedral

consommation essence yacht

The Nativity of Virgin Mary Cathedral is the oldest building in the monastery and among the oldest buildings in the Moscow Region. It was built between 1404 and 1405 during the lifetime of St Sabbas and using the funds of Prince Yury of Zvenigorod. The white-stone cathedral is a standard four-pillar design with a single golden dome. After the death of St Sabbas he was interred in the cathedral and a new altar dedicated to him was added.

consommation essence yacht

Under the reign of Tsar Alexis the cathedral was decorated with frescoes by Stepan Ryazanets, some of which remain today. Tsar Alexis also presented the cathedral with a five-tier iconostasis, the top row of icons have been preserved.

Tsaritsa's Chambers

consommation essence yacht

The Nativity of Virgin Mary Cathedral is located between the Tsaritsa's Chambers of the left and the Palace of Tsar Alexis on the right. The Tsaritsa's Chambers were built in the mid-17th century for the wife of Tsar Alexey - Tsaritsa Maria Ilinichna Miloskavskaya. The design of the building is influenced by the ancient Russian architectural style. Is prettier than the Tsar's chambers opposite, being red in colour with elaborately decorated window frames and entrance.

consommation essence yacht

At present the Tsaritsa's Chambers houses the Zvenigorod Historical, Architectural and Art Museum. Among its displays is an accurate recreation of the interior of a noble lady's chambers including furniture, decorations and a decorated tiled oven, and an exhibition on the history of Zvenigorod and the monastery.

Palace of Tsar Alexis

consommation essence yacht

The Palace of Tsar Alexis was built in the 1650s and is now one of the best surviving examples of non-religious architecture of that era. It was built especially for Tsar Alexis who often visited the monastery on religious pilgrimages. Its most striking feature is its pretty row of nine chimney spouts which resemble towers.

consommation essence yacht

Plan your next trip to Russia

Ready-to-book tours.

Your holiday in Russia starts here. Choose and book your tour to Russia.

REQUEST A CUSTOMISED TRIP

Looking for something unique? Create the trip of your dreams with the help of our experts.

IMAGES

  1. La consommation en carburant des différents bateaux

    consommation essence yacht

  2. Wally 143 „Esense“: High Performance Mega Yacht

    consommation essence yacht

  3. La consommation en carburant des différents bateaux

    consommation essence yacht

  4. Kingship's new unprecedented 'Essence' Yacht design concept with

    consommation essence yacht

  5. Essence Yachts in 2022

    consommation essence yacht

  6. ESSENCE Motor Yacht Sanlorenzo for sale

    consommation essence yacht

VIDEO

  1. Motor Yacht SCORPION

COMMENTS

  1. Combien consomme un yacht ?

    Plus le moteur est gros, plus il demandera du carburant pour l'alimenter. - Le poids et la taille du yacht : par exemple, on estime qu'en moyenne la consommation d'un yacht de 70 mètres de long est d'environ 500 litres de diesel par heure (de ce fait, vous devez compter un budget annuel de carburant de près de 400 000 $).

  2. La consommation en carburant des différents bateaux

    La consommation en essence pour chaque type de bateau. Pour être sûr de choisir le bon bateau lors de votre périple, voici quelques données à prendre en compte : Consommation d'un yacht : entre 90 litres/heure de diesel (pour le yacht Prestige 36) et 500 litres/heure de diesel ...

  3. Fuel Consumption and Range for 39/40 MY

    I will bet you are in the neighborhood of 30GPH Cruise. And 60GPH WOT. just a note: We came from sailing where the auxiliary burns one gallon an hour at full tilt boogie (6kts) and a straight shot to Monterey was 16-18 hours @ $20 in fuel. Now Monterey is 5.5 -6 hours @ a touch over $700 in fuel. 5.5 hours!

  4. Fuel consumption and range values for motoryachts

    Riva Yacht; Custom Wooden Sailing yacht; Custom GRP Service Boat; Maxi 88; X yacht 562; Lagoon 560; Custom S/Y; Nimbus 370 Coupe; Sunseeker Manhattan 70; Bavaria 45; 2018. Apremare Maestro 56; Nimbus 370; Magnum 50; Madera Ribs 16 Mt. Hudson Force 50; 13 Mt. Custom Sailing Yacht; Beneteau 57; Solare 46; Beneteau 38; Wooden S/y; X Yacht 562 ...

  5. Bateau à moteur : quelle consommation

    Pour les bateaux à moteur diesel : la consommation d'un moteur diesel tourne autour du cinquième de la puissance du bateau. Si l'in-board affiche une puissance de 500 CV, sa consommation sera estimée à 100 litres/heure à environ 50 nœuds. Cela signifie que pour une même puissance, le bateau à moteur essence est plus gourmand que le ...

  6. Combien coûte un méga-yacht et son entretien ?

    La consommation moyenne de gasoil pour un yacht long de 70 mètres est d'environ 500 litres par heure. Le budget annuel de carburant avoisine alors 400 000 $. L' amarrage annuel dans les différents ports de jet-setters revient à 350 000 $. L' entretien annuel (révision, mécanique, peinture, etc) pour un joli jouet d'une centaine de ...

  7. Yacht Crew Agency : Votre Guide pour une Navigation Éco-Responsable et

    Tout savoir sur la consommation de carburant des yachts et les meilleures pratiques pour des aventures marines éco-responsables avec Yacht Crew Agency. ... La consommation de carburant d'un méga-yacht lors d'une croisière d'une semaine varie considérablement en fonction de sa taille, de sa vitesse et de l'utilisation des moteurs. ...

  8. Yachts à moteur et écologie de (com)plaisance

    Lorsqu'on considère les discours passionnés que suscitent les sujets liés à l'écologie, on peut s'étonner que la question des nuisances provoquées par les navires de plaisance à ...

  9. Essence 33

    Essence 33. The Essence 33 was designed as a daysailer, but is also a seaworthy yacht. One sails the Essence 33 in the company of good friends. A day on the water, surrounded by freedom and luxury, with a nice glass of wine and a well-filled cool box. Both the interior as well as the deck will give you plenty of space for these purposes.

  10. Essence 44

    Essence 44. With the size of a daysailer and the quality of of a superyacht, the Essence 44 was designed for the bon vivant with a keen eye for style and quality. They are sailing ships of astounding beauty, combined with all the modern sailing qualities. The signature of Hoek Design, the worldwide renowned architect, is always recognizable to ...

  11. La consommation du carburant à bord de votre bateau

    Pour les catamarans et les péniches. En moyenne, la consommation de carburant d'un catamaran se situe entre 3,5 et 30L par heure et par passage. Cela concerne les bateaux de 11 à 36 mètres. Pour une péniche de 30 mètres de long, comptez une consommation de gasoil de 15L par heure en moyenne.

  12. ESSENCE Yacht

    1,406nm range. Interior design from Francesco Paszkowski Design. Cruising speed of 24 knots. Sleeps 10 overnight. The 31.7m/104' motor yacht 'Essence' (ex. Mamay) was built by Sanlorenzo in Italy at their Ameglia shipyard. Her interior is styled by Italian designer design house Francesco Paszkowski Design and she was completed in 2012.

  13. Home

    Essence 33. The Essence 33 was designed as a daysailer, but is also a seaworthy yacht. One sails the Essence 33 in the company of good friends. A day on the water, surrounded by freedom and luxury, with a nice glass of wine and a well-filled cool box. Both the interior as well as the deck will give you plenty of space for these purposes ...

  14. Coûts et Entretien des Yachts : Guide Complet pour les Passionnés de

    L'Investissement Initial dans un yacht est extrêmement variable et dépend de plusieurs facteurs tels que la taille, la marque et les spécificités du bateau. Pour un yacht de taille moyenne, le coût peut osciller entre 1 et 10 millions d'euros. Les méga-yachts, conçus pour les plaisirs les plus raffinés en mer, peuvent atteindre plusieurs centaines de millions d'euros.

  15. 43.7m Esense Superyacht

    Design. Esense measures 43.70 metres in length, with a max draft of 6.00 metres and a beam of 8.57 metres. Esense has a composite hull with a composite superstructure. Her exterior design is by Wally. Her interior design is by Odile Decq. Esense also features naval architecture by Tripp Design Naval Architects.

  16. Essence 74

    The Essence 74 is a cruiser pur sang. Quite a heavy ship compared to the other Essence sailing yachts, guaranteeing the desired stability at sea. All systems on board are tuned to a long and self-supportive stay on board. When sailing the oceans for several weeks, you want to feel safe and comfortable. Your ship is your home, and that is the ...

  17. Moscow Oblast

    Map of the Moscow Oblast. The Joseph-Volokolamsk Monastery in Volokolamsk. Flag Coat of arms. Moscow Oblast (Russian: Моско́вская о́бласть, Moskovskaya oblast) is a federal subject of Russia.It is located in western Russia, and it completely surrounds Moscow.The oblast has no capital, and oblast officials reside in Moscow or in other cities within the oblast.

  18. Moscow Oblast

    Moscow Oblast (Russian: Московская область, romanized: Moskovskaya oblast, IPA: [mɐˈskofskəjə ˈobləsʲtʲ], informally known as Подмосковье, Podmoskovye, IPA: [pədmɐˈskovʲjə]) is a federal subject of Russia (an oblast).With a population of 8,524,665 (2021 Census) living in an area of 44,300 square kilometers (17,100 sq mi), it is one of the most densely ...

  19. Bagages de données

    We would like to show you a description here but the site won't allow us.

  20. Essence Line

    The Essence Line consists of multiple sailing yachts, such as the Essence 27, Essence 33, Essence 44, Essence 54, ... The Essence 33 was designed as a daysailer, but is also a seaworthy yacht. One sails the Essence 33 in the company of good friends. A day on the water, surrounded by freedom and luxury, with a nice glass of wine and a well ...

  21. Elektrostal

    Elektrostal. Elektrostal ( Russian: Электроста́ль) is a city in Moscow Oblast, Russia. It is 58 kilometers (36 mi) east of Moscow. As of 2010, 155,196 people lived there.

  22. Quality in Construction

    The result of this is a well-balanced yacht, which is truly a pleasure to sail. State of the art design programs and 3D modeling have been used in designing the Essence range, to ensure the remarkable accuracy of the Essence range with features like the vacuum infusion and the sandwich construction with a high-density foam core.

  23. Savvino-Storozhevsky Monastery and Museum

    Zvenigorod's most famous sight is the Savvino-Storozhevsky Monastery, which was founded in 1398 by the monk Savva from the Troitse-Sergieva Lavra, at the invitation and with the support of Prince Yury Dmitrievich of Zvenigorod. Savva was later canonised as St Sabbas (Savva) of Storozhev. The monastery late flourished under the reign of Tsar ...